Reconnaître le début du travail

De nombreuses femmes qui s’apprêtent à donner naissance à leur premier bébé craignent ne pas être en mesure de reconnaître les signes annonçant le début du travail. Parfois, le premier signe est la perte des eaux. Cependant, en général, vous ressentirez des crampes abdominales, également appelées contractions. Elles deviendront de plus en plus intenses, douloureuses et rapprochées à mesure que le travail progresse. S’il s’agit d’un « faux » travail, les contractions cesseront après quelques heures. Vous devriez vous présenter à l'hôpital lorsque vos contractions sont à intervalles de cinq minutes et durent entre 45 et 60 secondes. Si vous perdez vos eaux, rendez-vous à l'hôpital. Pour plus d'informations, veuillez cliquer ici.

Avant que le travail ne débute et tout au long de votre grossesse, il existe également un certain nombre de symptômes dont vous devez être consciente. Si vous commencez à présenter l'un des symptômes suivants entre vos consultations, vous devez contacter immédiatement votre prestataire de soins primaires. 

  • Saignement vaginal
  • Fièvre
  • Gonflement des mains ou du visage
  • Brûlement lorsque vous urinez
  • Moins de coups de pied du bébé 
  • Douleur intense à la poitrine ou à l'abdomen
  • Maux de tête inhabituels
  • Jaillissement ou écoulement de fluide du vagin
  • Crampes régulières (contractions utérines)

Travail prématuré

Le travail prématuré signifie tout travail qui débute avant la semaine 37 de votre grossesse. Bien qu’il ne soit pas toujours simple de déterminer s’il s’agit d’un travail prématuré, vous devriez être consciente des symptômes présentés ci-dessous. Si vous ressentez l'un de ces symptômes comme étant un symptôme nouveau ou différent de ce à quoi vous êtes habituée, contactez immédiatement votre prestataire de soins primaires. 

  • Écoulement du vagin (Cela peut être soudain ou constant et lent)
  • Saignement du vagin
  • Contractions
  • Faible douleur dans le bas du dos
  • Pression sur votre bassin
  • Se sentir pleine ou lourde dans le bas du ventre
  • Un sentiment général que quelque chose ne va pas

Déclenchement artificiel du travail

Dans certaines circonstances, si le travail n’a toujours pas débuté, votre prestataire de soins primaires pourra discuter avec vous de la possibilité du déclenchement artificiel. Si vous répondez à certains critères, les procédures suivantes peuvent être effectuées en consultation externe, ce qui signifie que vous ne serez pas obligée de demeurer à l'hôpital. 

Si votre prestataire de soins de santé décide que vous devez recourir à un déclenchement, un rendez-vous sera pris pour vous. Vous recevrez un appel téléphonique de l’HGK la veille de votre déclenchement pour confirmer l'heure à laquelle vous devez vous présenter pour le début du processus de déclenchement. À votre arrivée à l’HGK, rendez-vous directement au poste de soins infirmiers du service de Travail et d’accouchement de l’aile Connell 5. Un membre du personnel vous accueillera et vous conduira dans une salle où débutera votre déclenchement.

L'infirmière vous posera des questions pendant que l’on vérifie vos signes vitaux et posera également le moniteur fœtal sur votre abdomen pour s'assurer que le bébé est en bonne santé avant de débuter. La procédure sera effectuée par un médecin ou un résident. Cette procédure peut se faire de deux façons et pendant l'une ou l'autre de ces procédures, votre infirmière de triage effectuera fréquemment un suivi de votre condition. Lorsque vous serez dans un état stable, vous pourrez retourner à la maison avec des directives de soins jusqu’à votre retour à l'hôpital lorsque le travail débutera.

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre livret sur le Déclenchement artificiel du travail (en anglais). 

Cliquez ici pour en apprendre davantage sur l'ocytocine 

Maturation cervicale – déclenchement du travail

Une gaze médicamenteuse sera insérée dans votre vagin, similaire à un tampon seulement plus petite. Il se peut que vous ressentiez des maux de dos et des crampes. Il pourrait également y avoir des écoulements teintés de rose une fois insérée. Cela prend généralement plusieurs heures avant de ressentir de tels effets. Dans de rares cas, les contractions commencent rapidement et sont trop rapprochées. La gaze médicamenteuse pourra alors être retirée.

Méthodes mécaniques de maturation cervicale – déclenchement du travail

Cette méthode implique l'insertion d'un cathéter dans le col de votre utérus. Un ballonnet à l'extrémité du cathéter est ensuite gonflé. Il est tout à fait normal de ressentir de l'inconfort tout au long de la procédure, suivi de ce qui s’apparente à des crampes menstruelles, pouvant se terminer après une période d’une demi-heure.

Misoprostol pour la maturation cervicale – déclenchement du travail

Le misoprostol est un médicament qui sert à la maturation cervicale et au déclenchement du travail. On vous administrera ce médicament par voie orale. Vous pourriez ressentir des crampes ou des contractions immédiatement. Dans certains cas, il faut plusieurs doses du médicament pour entraîner des crampes ou des contractions. On vous donnera ce médicament toutes les quatre heures jusqu’à ce que vous soyez prête pour un déclenchement artificiel ou jusqu’à ce que votre travail commence. Dans de rares cas, les contractions commencent rapidement et sont trop fréquentes. Si cela se produit, on vous donnera un médicament pour arrêter les contractions.

Déclenchement à l’aide de l’ocytocine

L'ocytocine est une hormone produite naturellement et qui aide votre utérus à se contracter. L'ocytocine peut également être recommandée si votre travail ralentit ou si vos contractions ne sont pas assez fortes ou fréquentes pour permettre à votre col de s'ouvrir. Cliquez ici pour en apprendre davantage sur le déclenchement et l'accélération du travail à l’aide de l'ocytocine (en anglais).