Soins néonatals

Nous savons que même si vous avez lu tous les livres possibles et fait toute la planification nécessaire, vous risquez quand même de vous sentir dépassée quand il vous faudra prendre soin de votre bébé. Voici des renseignements sur les soins de base à fournir un nouveau-né. Nous espérons qu’ils vous seront utiles.

Donner un bain

Baigner un nouveau-né peut-être une mission terrifiante pour les nouveaux parents. Vous vous sentirez sans doute très nerveuse la première fois, mais à mesure que vous gagnerez en confiance et apprendrez à manipuler votre bébé, l’heure du bain deviendra vite l’un de vos rituels préférés. Il n’est pas nécessaire de donner un bain tous les jours à votre bébé. Cependant, si vous ne le faites pas, veillez à vous laver les mains et celles de bébé régulièrement. Cela contribuera à empêcher la propagation des germes, particulièrement au moment de changer sa couche, et avant de préparer des aliments et de les consommer.

Nous vous conseillons de laver votre bébé au moyen d’une éponge tant que le cordon ombilical n’est pas tombé, ce qui peut prendre entre 10 jours et trois semaines. Pour cela, commencez par nettoyer une partie du corps de bébé avant de passer à un autre endroit. Assurez-vous de bien sécher bébé après avoir fini de laver chaque zone. N’utilisez pas de savon au niveau de sa figure, de ses yeux ou de ses oreilles. Tapotez le cordon pour le sécher après avoir lavé bébé.

Une fois que le cordon est tombé et que vous êtes prête à baigner bébé dans une baignoire traditionnelle, nous vous conseillons de préparer tous les accessoires à l’avance et de les placer à portée de main. Vous aurez besoin de ce qui suit :

  •     Une serviette
  •     Une débarbouillette
  •     Du savon ou du shampooing (doux et sans parfum)
  •     Une couche propre
  •     Des habits propres pour habiller bébé
  •     Une baignoire ou un bac rempli(e) d’eau chaude

Assurez-vous de toujours nettoyer les fesses de bébé avant de le placer dans la baignoire. Commencer par le nettoyer de la tête aux pieds. Quand vous lui nettoyez les yeux avec la débarbouillette, procédez dans le sens nez-oreilles. Utiliser une partie différente de la débarbouillette pour chaque partie du corps. N’oubliez pas de nettoyer les plis des genoux, du cou, des cuisses, des aisselles ainsi que derrière les oreilles, car ces zones ont tendance à se salir facilement. Séchez chaque zone soigneusement pour éviter les éruptions cutanées. Dans la mesure du possible, essayez de garder bébé au chaud pendant l’heure du bain.

Ne le laissez jamais sans surveillance quand il se trouve dans la baignoire. Tenez bébé fermement en soutenant sa tête et sa nuque d’une main et ses fesses de l’autre main. Faites bien attention : sa peau sera glissante. Gardez toujours son visage et sa nuque au-dessus du niveau de l’eau, et n’introduisez pas de coton-tige dans ses oreilles ou dans son nez. 

Il est également important de nettoyer ses parties génitales. Si votre bébé est une fille, essuyez sa vulve de l’avant vers l’arrière, et n’écartez pas les lèvres du vagin. Vous constaterez peut-être la présence d’un fluide rosé ou de mucus transparent. Ne vous inquiétez pas, c’est normal. Si votre bébé est un garçon, ne tirez pas sur le prépuce. Lavez cette zone avec délicatesse. Si votre bébé a été circoncis, vous devrez appliquer de la vaseline sur cette zone et la recouvrir d’une gaze légère jusqu’à sa cicatrisation.

Soin du cordon

Le moignon du cordon ombilical devrait tomber dans les 10 jours à trois semaines qui suivent la naissance de votre bébé. N’ayez pas peur de le toucher : ce n’est pas douloureux. Si nécessaire, pliez la couche sous le cordon ombilical pour qu’il puisse sécher à l’air libre. Lors de la cicatrisation, le cordon peut sembler « sale » : c’est normal. En revanche, si vous constatez un écoulement jaunâtre ou verdâtre, ou si le cordon commence à sentir mauvais, cela peut indiquer un début d’infection. Dans ce cas, veuillez contacter votre fournisseur de soins.

Soins des ongles

Utilisez un coupe-ongles conçu pour les bébés. Faites bien attention à ne pas percer sa peau délicate.

Ictère (jaunisse)

On parle d’ictère ou de jaunisse quand la peau de bébé prend une teinte jaunâtre, ce qui arrive à de nombreux nouveau-nés. Cet ictère est dû à un taux trop élevé de bilirubine (pigment) dans le sang du bébé. En temps ordinaire, la bilirubine est métabolisée par le foie du bébé et excrétée dans ses selles. Avant la naissance, le foie de la mère s’occupe de cette opération pour le bébé, et la plupart des bébés contractent un ictère quelques jours après la naissance le temps que leur propre foie prenne le relais. Votre bébé a plus de risques de présenter un ictère s’il est né prématuré, s’il a des difficultés à s’alimenter au sein, ou s’il a un parent ou un frère/une sœur qui a été atteint d’un ictère ayant nécessité un traitement. 

La plupart des nourrissons présentent un ictère léger, qui ne présente aucun danger et qui ne requiert aucun traitement. Toutefois, dans certaines situations inhabituelles, le taux de bilirubine peut devenir très élevé et provoquer des lésions cérébrales. Pour cette raison, il est important de surveiller attentivement les nouveau-nés atteints d’un ictère. Nous nous chargerons de cette surveillance tant que votre bébé se trouve à l’hôpital. Parfois, les bébés qui ont contracté un ictère seront placés sous des lumières spéciales qui font baisser le taux de bilirubine. 

Il est important de connaître les signes et symptômes d’un ictère avant de quitter l’hôpital. Il s’agit des signes suivants :

  • Le bébé ne se nourrit pas bien (moins de quatre selles par jour au moins de six couches). 
  • Le bébé somnole constamment ou est toujours irritable.
  • L’abdomen, les bras ou les jambes du bébé ont une teinte jaunâtre. 

  • Le blanc de l’œil du bébé est jaune.

Si vous remarquez ces symptômes, prenez immédiatement rendez-vous avec le médecin de votre bébé ou votre sage-femme. 

Couches

Que vous utilisiez des couches jetables ou lavables, attendez-vous à devoir changer la couche de votre bébé chaque fois que vous l’allaitez. Quand le bébé est en bonne santé, il faut le changer de six à dix fois par jour à partir de son cinquième jour de vie. À chaque changement de couche, nettoyez la peau qui est au contact de la couche. Pour cela, vous pouvez utiliser des lingettes jetables, ou des débarbouillettes et de l’eau tiède. Nous vous conseillons ensuite d’utiliser de la gelée de pétrole ou de la crème de change chaque fois que vous changez une couche, pour éviter l’apparition d’un érythème fessier. 

Les premières selles de votre bébé sont généralement noires et collantes. Cela s’appelle le méconium, et c’est complètement normal. Ses selles deviendront ensuite vert sombre puis prendront une teinte jaunâtre une fois qu’il aura quatre ou cinq jours. Les bébés qui sont nourris au sein ont des selles de consistance molle, presque liquide. Ceux qui sont nourris au biberon à l’aide d’une préparation pour nourrissons auront des selles plus fermes, de teinte marron ou jaunâtre. N’oubliez pas que la fréquence d’évacuation des matières fécales varie d’un bébé à l’autre. Certains bébés devront être changés chaque fois qu’ils sont nourris, d’autres iront à la selle moins souvent. Tant que votre bébé n’a pas l’air de souffrir quand il évacue ses selles, ou que ses selles ne sont pas dures et sèches, ne vous inquiétez pas.

Nourrir votre bébé                                                                                              

La façon de nourrir votre bébé est un choix personnel. De nombreuses études montrent que l’allaitement maternel est l’option préférable, mais nous savons aussi que parfois, ce n’est pas faisable. Le lait maternel fournit à votre enfant une nutrition optimale, et le protège de certaines maladies et allergies. Notre personnel vous aidera à décider comment nourrir votre bébé en connaissance de cause, et appuiera votre choix. Pour en savoir plus, consultez la page consacrée à l’allaitement. 

Sommeil sécuritaire

Un environnement de sommeil sécuritaire réduit le risque de syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN) ainsi que les autres causes de mort infantile liées au sommeil. Voici quelques étapes à suivre pour offrir à votre enfant un environnement de sommeil sécuritaire. 

  • Couchez toujours votre bébé sur le dos, et habillez-le de vêtements légers, comme une dormeuse une pièce.
  • N’utilisez pas de couverture. 
  • Placez son berceau à côté de votre lit pendant les six premiers mois.
  • Ne faites pas dormir votre bébé dans un lit pour adulte, sur un canapé ou tout seul sur une chaise, ni avec vous ou qui que ce soit d’autre. 
  • Assurez-vous que l’environnement du berceau est sécuritaire; autrement dit, le berceau doit être complètement vide. Conservez les objets mous et la literie moelleuse en dehors de l’espace de sommeil de votre bébé.
  • Assurez-vous que rien ne recouvre la tête de votre bébé.  
  • Utilisez un matelas ferme recouvert d’un drap-housse.
  • Pour en savoir plus, consultez le site Web Safe to Sleep.

Tabac

La fumée de tabac expose les enfants à un risque accru d’infections respiratoires, de problèmes d’oreilles, d’asthme, et plus grave encore, les expose au syndrome de mort subite du nourrisson. Il est important de vivre dans un environnement sans fumée et d’éviter d’exposer les enfants à la fumée secondaire. Quand vous vous trouvez à l’HGK, n’oubliez pas qu’il s’agit d’un édifice entièrement sans fumée. Si vous voulez obtenir de l’aide pour cesser de fumer, veuillez vous renseigner auprès de l’équipe soignante au sujet de notre programme de sevrage tabagique, qui inclut des substituts nicotiniques (timbres et gomme à la nicotine).