Soins postpartum

Après le travail et l’accouchement, vous serez transférée à l’unité postpartum de l’aile Kidd 5. Dans cette unité, nous utilisons une approche infirmière appelée soins combinés. Cela signifie que vous et votre bébé serez soignés par la même infirmière, et que votre bébé restera dans votre chambre avec vous en tout temps. Votre partenaire et vous-même avez ainsi le temps nécessaire pour tisser un lien avec votre bébé. 

Dans le même temps, nous vous fournirons aussi des conseils en vue de votre mise en congé. Nous offrons des séances d’éducation sur des thèmes tels que les soins postpartum, les soins néonatals et l’allaitement. Ces séances sont dispensées par le personnel de l’unité, avec le soutien du bureau de santé publique KFL&A Public Health. Veuillez vous renseigner auprès de votre infirmière au sujet de ces séances.

A quoi ressemble l’unité?

À votre arrivée dans votre chambre, vous constaterez qu’un tableau blanc se trouve à votre chevet. Nous le mettrons à jour à chaque changement de quart, de façon que vous et votre famille disposiez toujours d’informations à jour, comme le nom du médecin, le nom de votre infirmière, les changements apportés à votre régime alimentaire, etc. Ce tableau comporte également un espace dans lequel vous et votre famille pouvez noter des messages et des questions à propos de vos soins. Pour en savoir plus sur les différents types de chambres disponibles, cliquez ici. 

Pendant votre séjour dans l’unité, vous aurez accès à une cuisine qui se trouve en face du poste de soins infirmiers. Vous et votre famille pouvez vous servir du réfrigérateur, de la machine à glace, du grille-pain et de la bouilloire. En revanche, n’oubliez pas que la nourriture et les boissons qui se trouvent dans le réfrigérateur sont réservées aux patientes. L’unité est également dotée d’un solarium. Si de nombreux membres de votre famille vous rendent visite, c’est l’endroit idéal pour passer du temps ensemble. Le solarium est également utilisé pour les séances d’éducation des patientes, aussi, nous vous demandons de vérifier la disponibilité du solarium avec votre soignant avant de vous y rendre.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce qui vous attend en tant que patiente hospitalisée, veuillez consulter la section Pendant votre séjour de notre site Web. Vous y trouverez des renseignements sur les points de restauration et les boutiques de l’hôpital, sur le WiFi et sur nos normes en matière de soins aux patients.

Présence de la famille

La famille et les amis jouent un rôle important pendant cette période exaltante, et c’est la raison pour laquelle nous n’avons plus d’heures de visite fixes. Nous vous encourageons à profiter de ce bref séjour à l’hôpital pour partager ces moments si précieux avec votre partenaire et votre famille proche.   

Pendant votre séjour à l’unité postpartum, nous vous conseillons d’avoir une personne de soutien avec vous en tout temps afin de vous aider à prendre soin de votre bébé et de vous-même. Cependant, si vous trouvez dans une chambre semi-privée ou en salle commune (où l’espace est limité), nous vous demandons de parler aux autres patientes de la chambre pour vous assurer qu’elles ne voient pas d’inconvénients à ce que votre personne de soutien reste avec vous. Si une objection est soulevée, votre personne de soutien pourra rester dans le solarium jusqu’à ce que vous ayez besoin de son aide. Pensez aussi à utiliser le solarium quand vous recevez plus d’un visiteur.

Soins postpartum

Après l’accouchement, vous aurez sans doute de nombreuses questions à propos du rétablissement postpartum. Nous vous invitons à les poser aux membres de votre équipe soignante, qui seront ravis d’y répondre. Dans l’intervalle, voici des renseignements qui pourraient vous être utiles :

Saignements

Après l’accouchement, vous remarquerez peut-être des saignements semblables aux saignements menstruels. Ces saignements devraient diminuer chaque jour. Il est possible que ces saignements, des saignements vaginaux légers ou des petites pertes sanglantes se poursuivent pendant quelques jours voire quelques semaines après la naissance de votre bébé. Si vous remarquez que les saignements deviennent plus abondants ou s’ils durent plus de trois ou quatre semaines, veuillez le signaler à votre fournisseur de soins de santé au plus vite. 

Rapports sexuels

Nous vous conseillons d’attendre l’arrêt des saignements avant d’avoir des rapports sexuels. Il est important que vous preniez le temps de cicatriser et de vous rétablir, ce qui peut prendre quatre à six semaines. Pour en savoir plus, veuillez vous adresser à un membre de l’équipe soignante. 

Contraception

Avant de quitter l’hôpital, n’hésitez pas à demander à votre fournisseur de soins de répondre à vos questions sur la fertilité et la contraception.  

Exercice physique

L’exercice physique après l’accouchement peut avoir de nombreux bénéfices, mais accordez-vous d’abord le temps nécessaire pour vous rétablir. Bon nombre de femmes se limitent à des promenades dans les six premières semaines qui suivent l’accouchement. Si vous avez subi une césarienne, nous vous recommandons par ailleurs d’attendre six semaines avant de soulever de lourdes charges.

Adaptation sur le plan émotionnel

Avoir un bébé est un moment exaltant, mais il arrive que la vie avec un nouveau-né ne ressemble pas à ce que vous attendiez. De nombreuses femmes passent par une période dite de « baby-blues » le temps qu’elles s’adaptent à leur nouveau rôle et que leur corps s’habitue aux changements hormonaux de la période postpartum. Il ne s’agit pas de dépression postpartum; cette réaction est fréquente et complètement normale chez les nouvelles mères. Vous ressentirez peut-être des sautes d’humeur, une irritabilité, un sentiment d’isolement, des maux de tête et une insomnie. Si vous avez le sentiment de ne pas pouvoir faire face à la situation ou d’être débordée, demandez de l’aide. Il est important de gérer vos émotions de façon à pouvoir répondre aux besoins de votre bébé. 

La dépression postpartum est plus grave. Ce trouble peut intervenir à tout moment après l’accouchement, mais survient en général lors des semaines qui suivent la naissance. Les symptômes peuvent inclure un sentiment de désespoir, une extrême tristesse et une grande frustration. Vous pourriez vous sentir dépassée et avoir une faible estime de vous-même, ressentir une baisse de la libido et avoir du mal à dormir ou manger. Vous pourriez aussi ressentir une anxiété accrue ou avoir des crises de panique, et éprouver peu d’intérêt pour votre bébé. Si vous présentez ces symptômes, il est important d’obtenir de l’aide : communiquez avec votre fournisseur de soins au plus vite. Il vous aiguillera vers des services de soutien et d’aide psychosociale.