Foire aux questions

Nous savons que la COVID-19 a suscité de la peur et de l’incertitude chez les personnes qui doivent recevoir des soins à l’hôpital. Nous voulons vous fournir le plus de renseignements possible afin de vous assurer que vous pouvez continuer de compter sur nous pour répondre à vos besoins en matière de soins de santé.

Tous les hôpitaux de l’Ontario ont dû modifier leurs façons de faire en raison de la COVID-19, notamment en ce qui concerne la façon dont vous-même ou votre être cher accédez aux services de l’hôpital. En collaboration avec nos conseillers en matière d’expérience des patients – des équipes de bénévoles qui aident le CSSK à tenir compte du point de vue des patients et des familles – nous avons créé le présent document d’information pour vous aider à comprendre les modifications temporaires que nous avons mises en place.

Se rendre au CSSK pendant la pandémie de la COVID‑19

Qu’est-ce que le dépistage?

Nous avons mis en place un protocole de dépistage en vertu duquel nous demandons à toutes les personnes qui se rendent à notre hôpital, y compris les patients, les familles, le personnel, les médecins et les personnes qui livrent des fournitures médicales et autres, de répondre à des questions avant d’entrer pour nous assurer que leur risque d’être atteintes de la COVID-19 ou d’y avoir été exposées est faible. Cliquez ici pour obtenir plus de renseignements sur le dépistage et prendre connaissance des questions posées.

Quelle entrée devrais-je utiliser?

Les patients et les familles doivent utiliser l’entrée désignée aux sites de tous nos hôpitaux.

À notre site de l’Hôpital Hôtel-Dieu :

  • Les patients en consultation externe et ceux qui se présentent pour une opération doivent se rendre à l’entrée principale de la rue Brock pour le dépistage.
  • Les patients qui se rendent au Centre de soins d’urgence (CSU) peuvent utiliser l’entrée de la rue Brock, près de la rue Bagot, où ils subiront un test de dépistage.

À notre site de l’HGK :

  • Tous les patients du Centre de cancérologie et du programme de soins rénaux en consultation externe doivent se présenter à l’entrée Burr, accessible à partir de la rue King, où ils subiront un test de dépistage.
  • Tous les patients qui se rendent au Service d’urgence doivent utiliser l’entrée principale de la rue King, où ils subiront un test de dépistage.
  • Tous les autres patients et leur famille doivent utiliser l’entrée principale Davis, accessible à partir de la rue Stuart, où ils subiront un test de dépistage.

Pourquoi dois-je utiliser du désinfectant pour les mains quand j’entre à l’hôpital?

Nous savons que le lavage des mains est une des meilleures façons d’empêcher que les germes présents sur les surfaces que nous touchons n’entrent en contact avec les yeux, le nez, la bouche ou le visage. Nous demandons à tous les visiteurs de se nettoyer les mains avec du désinfectant lorsqu’ils entrent dans l’hôpital. Vous devriez également vous laver les mains avec de l’eau et du savon ou les désinfecter de nouveau après avoir touché des surfaces, votre visage ou votre masque, après avoir toussé ou éternué, avant de manger, après être allé aux toilettes et lorsqu’elles sont sales.

Suis-je obligé de porter mon propre masque ou suis-je autorisé à le faire si je me rends à un site du CSSK pour recevoir des soins?

Si on vous prodigue des traitements d’oncologie ou des soins rénaux à l’hôpital, vous devez porter un masque. Si vous n’en avez pas, on vous en remettra un à l’entrée. Nous encourageons tous les autres patients à porter leur propre masque ou couvre‑visage lorsqu’ils se rendent à l’hôpital pour un rendez-vous.

Modifications à la politique sur la présence familiale et les visiteurs

Cliquer ici pour voir la liste complète des exceptions.

Qu’est-ce que la présence familiale?

Au CSSK, nous croyons que les membres de la famille ne sont pas seulement des visiteurs dans la vie des patients – ils sont des partenaires de soins essentiels. Nous utilisons l’expression « présence familiale » pour établir la distinction entre les principaux êtres chers d’un patient (ceux qui, aux yeux du patient, font partie de sa famille et peuvent prendre soin de lui) et les amis et connaissances plus ponctuels comme les collègues, les voisins et les autres personnes qui peuvent être considérés comme des « visiteurs ».

Pourquoi avons-nous apporté ces modifications à notre politique?

À la mi-mars, tous les hôpitaux ontariens ont été invités par le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario à restreindre l’accès aux visiteurs (c.-à-d., limiter la présence familiale) pour aider à protéger les patients et le personnel de la COVID-19. Il est important de réduire le nombre de personnes à l’intérieur de nos sites hospitaliers de façon à diminuer le risque de propagation des maladies infectieuses et à respecter la distanciation sociale au meilleur de nos capacités. Ces mesures temporaires sont toujours en vigueur pour assurer la sécurité des patients et du personnel de nos établissements. Il est important que nous réduisions le risque d’introduction de la COVID-19 dans notre hôpital afin que nous puissions continuer à fournir des soins aux patients de notre région.

Les autres hôpitaux ont-ils apporté des modifications similaires?

Oui, la plupart des autres hôpitaux ontariens ont apporté des modifications similaires pour limiter temporairement l’accès des familles qui accompagnent ou visitent leurs êtres chers à l’hôpital. Dans certains secteurs de l’hôpital ou de la communauté où la prévalence de la COVID-19 est plus élevée, certains hôpitaux ont temporairement interdit toutes les visites, y compris la présence familiale.

Quand le CSSK reviendra-t-il à sa politique habituelle visant à encourager la présence familiale et les visiteurs?

Pour l’instant, nous ne savons pas à quel moment nous pourrons assouplir nos mesures de restriction temporaires actuelles sur la présence familiale ou les exigences relatives à la distanciation sociale qui nous obligent à limiter le nombre de personnes qui entrent dans nos établissements. Il y a encore des personnes atteintes de la COVID-19 dans les communautés autour de Kingston et nous prodiguons des soins aux patients de ces communautés. Nous continuons à surveiller la prévalence de la COVID-19 dans notre région, à l’hôpital et dans la province pour prendre des décisions, y compris celles concernant la présence familiale et les visiteurs. Nous suivons les conseils de nos experts du domaine de la prévention et du contrôle des infections ainsi que les recommandations formulées et les règles établies par la province de l’Ontario.

 

Questions sur les soins aux patients hospitalisés (site de l’HGK)

Que dois-je faire si mon être cher a besoin d’articles qui se trouvent à la maison pour recevoir des soins en toute sécurité (p. ex., lunettes, prothèse auditive, dentier, inhalateurs, chaussures à semelle en caoutchouc)?

Si l’équipe de soins constate que le patient a besoin d’un article important pour recevoir des soins en toute sécurité, elle communiquera avec un membre de la famille, qui devra respecter les règles suivantes. Ces règles s’appliquent également si vous-même constatez que le patient a besoin de cet article :

Le membre de la famille qui se présente à l’hôpital doit être en bonne santé et ne doit pas avoir voyagé à l’étranger au cours des 14 derniers jours. Il doit avoir placé l’article dans son contenant habituel à l’intérieur d’un sac Ziploc ou d’un autre sac transparent scellé muni d’une étiquette où sont indiqués clairement le nom du patient, son numéro de chambre, l’unité de soins et le numéro de téléphone. L’article doit être livré à l’entrée principale Davies du site de l’HGK, accessible à partir de la rue Stuart.
Lors de la livraison de l’article, un membre de l’équipe de dépistage à l’entrée téléphonera à l’unité de soins pour qu’on vienne le chercher. Si ce n’est pas possible, on demandera à un porteur de livrer l’article au poste de soins infirmiers.
Lorsque l’article arrivera au poste de soins infirmiers, on le désinfectera avant de le remettre au patient.

Puis-je envoyer un dessert maison ou une autre gâterie à mon être cher pendant son séjour à l’HGK?

Malheureusement, les familles ne peuvent pas envoyer d’articles non essentiels à leurs êtres chers hospitalisés en ce moment, car ces articles ne peuvent être nettoyés avec une lingette désinfectante. De plus, les unités sont très occupées et nous devons réduire le nombre de personnes qui ne sont pas des patients et qui se rendent à l’hôpital.

Mon être cher s’ennuie parce que personne ne peut lui rendre visite. Que puis-je faire?

Le personnel des unités peut se procurer une trousse de divertissement gratuite auprès des Auxiliaires de l’HGK. Cette trousse comprend des journaux ou des magazines, des casse-tête ou des livres à colorier. Pour obtenir cette trousse pour votre être cher, téléphonez au poste de soins infirmiers de l’unité où il est hospitalisé.

Mon être cher n’a pas de téléphone cellulaire ni de iPad avec lui à l’HGK. Comment puis-je garder contact avec lui puisque je ne peux pas lui rendre visite?

Cliquez ici pour prendre connaissance des diverses façons de rester en contact avec votre être cher pendant son hospitalisation, y compris notre programme de visites virtuelles, qui permet aux patients de faire des appels vidéo avec leur famille et leurs amis à l’aide d’une tablette. 

 

Questions sur les consultations externes

Mon être cher a un rendez-vous en consultation externe et a besoin d’un fauteuil roulant. Que devrais-je faire?

Le personnel en poste dans le hall d’entrée peut appeler un porteur qui amènera votre être cher à son rendez-vous en toute sécurité et le ramènera à l’entrée principale après sa consultation. Ce service est gratuit. Assurez-vous que votre être cher a le numéro de votre téléphone cellulaire afin que nous puissions vous téléphoner pour venir le chercher. Si votre cher doit être accompagné d’un membre de la famille pour rester en sécurité (p. ex., parce qu’il est désorienté ou très frêle ou est atteint de démence), cette personne devrait l’accompagner.

Je dois amener un membre de ma famille ou une autre personne à un rendez‑vous à l’Hôpital Hôtel-Dieu, à l’HGK ou au Centre de cancérologie. Où puis-je aller puisqu’il m’est interdit d’entrer?

Malheureusement, en raison de nos restrictions temporaires, vous devrez attendre à l’extérieur de l’hôpital jusqu’à ce que vous puissiez venir chercher le patient. Assurez‑vous d’avoir vos numéros de téléphone cellulaire respectifs ou de fixer une heure à laquelle vous viendrez chercher le patient à l’extérieur d’une entrée de l’hôpital.

Nous avons installé temporairement des toilettes portatives aux endroits suivants. Elles sont inspectées et nettoyées tous les jours.

  • À l’entrée principale de l’Hôpital Hôtel-Dieu (rue Brock).
  • À l’entrée principale de l’Hôpital général de Kingston (entrée Davies, rue Stuart).
  • À l’entrée Burr du Centre de cancérologie de l’HGK (rue King).

J’ai rendez-vous à l’hôpital, mais la COVID-19 me rend nerveux. Puis-je aller à mon rendez-vous en toute sécurité?

Oui. Vous pouvez recevoir des soins à l’hôpital en toute sécurité. Nous savons que la COVID-19 peut susciter de la peur et de l’anxiété dans la communauté. Le CSSK a mis en place de nouvelles procédures pour assurer la sécurité des patients et du personnel. Si vous avez rendez-vous à l’hôpital, cela signifie que votre équipe de soins estime qu’elle doit vous voir en personne et que vous ne devez pas reporter votre rendez‑vous.

Il est important pour moi qu’un membre de ma famille assiste aux discussions avec mon équipe de soins lors de mon rendez-vous. Que puis-je faire s’il n’est pas autorisé à m’accompagner? 

Nous vous encourageons à demander à votre équipe de soins de téléphoner au membre de votre famille pendant votre rendez-vous afin qu’il puisse participer aux discussions si vous le souhaitez. Assurez-vous que votre téléphone cellulaire ou autre appareil est chargé et ayez avec vous le numéro de téléphone de cette personne.

 

FAQ – Opérations chirurgicales et interventions

Est-il possible que mon opération chirurgicale soit reportée?

Oui. Afin de maintenir notre niveau de préparation à la COVID-19, nous devons satisfaire aux exigences établies par la province. Nous devons notamment maintenir une quantité suffisante d’équipement de protection individuelle (ÉPI), être en mesure de réserver 15 pour cent des lits des unités de soins intensifs et des unités pour patients hospitalisés de la région aux patients atteints de la COVID-19, et avoir un nombre stable de cas de COVID-19. Si nous ne pouvons pas respecter ces exigences, nous devrons peut-être reporter certaines opérations chirurgicales.

Comment le CSSK choisira-t-il les opérations chirurgicales qui seront effectuées en premier?

Guidés par notre engagement à offrir des soins axés sur les patients et les familles, nous classerons par ordre de priorité les opérations chirurgicales et les interventions selon divers critères, comme l’état du patient, les risques associés au report du traitement et la disponibilité des ressources requises comme l’ÉPI, les médicaments et les besoins en matière de soins postopératoires tels que les soins primaires et les soins à domicile et en milieu communautaire. Les patients atteints de troubles cardiaques, d’un cancer ou de troubles neurologiques continueront d’avoir des besoins exigeant une intervention rapide. Certaines interventions peu effractives seront également envisagées, car elles peuvent être effectuées sans impact important sur les ressources, comme l’ÉPI et les lits d’hôpital. Nous collaborons avec nos partenaires pour veiller à ce que les soins postopératoires, comme la réadaptation et les soins à domicile, soient accessibles et efficacement coordonnés, avant de fixer la date des opérations chirurgicales correspondantes. Nous continuerons d’utiliser notre outil de gestion de la liste d’attente pour établir un calendrier des cas prioritaires de façon éthique.

L’opération chirurgicale que je devais subir a été annulée lors des premiers préparatifs visant à lutter contre la pandémie – quand sera-t-elle reprise?

Une des étapes les plus pénibles du parcours d’un patient est la période où il est en attente de soins, et nous sommes reconnaissants envers nos patients et les familles de la patience dont ils ont fait preuve durant cette période difficile. Un membre de l’équipe de soins communiquera avec les patients pour planifier leur opération. Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant vos soins, communiquez directement avec un membre de votre équipe de soins.

Tous les patients qui subiront une opération chirurgicale feront-ils l’objet d’un examen de dépistage de la COVID-19 avant l’opération?

Tous les patients devront répondre à plusieurs questions aux fins de dépistage de la COVID-19 à leur arrivée dans un établissement du CSSK. Le laboratoire d’analyse du CSSK peut effectuer des analyses préopératoires de dépistage de la COVID-19, mais tous les patients n’en ont pas besoin et ces analyses seront menées seulement si les experts en prévention et contrôle de l’infection le jugent approprié.

 

Comment puis-je me protéger?

Pour réduire la propagation des maladies infectieuses, y compris la COVID-19, prenez les précautions habituelles pour rester en bonne santé :

  • Lavez-vous les mains souvent;
  • Évitez de vous toucher le visage;
  • Toussez et éternuez dans un mouchoir ou votre manche plutôt que dans vos mains;
  • Évitez les contacts étroits avec les personnes malades.

Où puis-je trouver d’autres renseignements?

Pour avoir des mises à jour sur la situation du coronavirus, visitez :

Bureau de santé de KFL et A (ce site renferme une Foire aux questions utile)
Santé publique Ontario
Agence de la santé publique du Canada
Ministère de la Santé et des Soins de longue durée