Mesures de restriction s’appliquant aux visiteurs et aux proches

 

PATIENTS HOSPITALISÉS

Alors que le nombre de cas de COVID‑19 continue d’augmenter rapidement dans notre région, et que ces cas comprennent la présence du variant plus contagieux Omicron, nous apportons les changements suivants à nos politiques sur les visites. Ces changements entreront en vigueur le 17 décembre 2021. Nous savons qu’il s’agit d’une nouvelle bouleversante pour certains patients et leurs proches. Cependant, cette mesure temporaire est nécessaire à la lumière du risque croissant associé à la COVID‑19 et aidera à protéger nos patients gravement malades et notre personnel soignant.

  • Pour les patients hospitalisés, les visites familiales en personne sont temporairement interrompues, même pour les membres de la famille entièrement vaccinés. Jusqu’à nouvel ordre, on demande aux patients et aux familles de poursuivre leurs visites uniquement par l’intermédiaire d’appels téléphoniques et de visites virtuelles (p. ex. application FaceTime). Cliquez ici pour faire une demande de visite virtuelle.
  • Un visiteur inscrit qui est pleinement vacciné peut être en mesure de rendre visite aux patients hospitalisés dans les circonstances suivantes, et ce, après examen et approbation par l’équipe de soins cliniques :
    • Patients subissant une intervention chirurgicale : Un visiteur inscrit peut être présent le jour de l’intervention.
    • Femmes en processus d’accouchement : Un partenaire peut être présent pour la durée du processus d’accouchement.
    • Patients pendant la période post‑partum : Un visiteur inscrit peut être présent.
    • Patients pédiatriques : Jusqu’à deux parents ou proches aidants adultes inscrits peuvent être présents.  
    • Deux parents inscrits peuvent visiter les bébés à l’unité de soins intensifs néonatals (USIN).
    • Patients en soins palliatifs : Deux visiteurs inscrits peuvent être présents.
    • Patients sur le point de mourir : Deux visiteurs peuvent être présents à la fois (maximum de six visiteurs inscrits).
    • Patients à risque de décès imminent ayant reçu un diagnostic positif de COVID‑19 : Six visiteurs inscrits au maximum.
    • Patients aux soins critiques ou aux soins intensifs : Un visiteur inscrit peut être présent.
    • Patients en provenance d’une maison de soins de longue durée ou en attente d’une place : Un visiteur inscrit peut être présent.
    • Patients admis dans les unités de santé mentale : Un visiteur inscrit peut être présent.
    • En ce qui concerne le petit nombre de patients ayant un diagnostic clinique ou un état clinique particulier (p. ex. démence ou handicap important) : Veuillez communiquer avec votre équipe de soins pour obtenir de plus amples renseignements.

Nous invitons les patients et les membres de la famille à communiquer avec les membres de leur équipe de soins pour obtenir de plus amples renseignements concernant les exceptions pouvant être accordées et les exigences en matière de vaccination.

Exigences pour les visiteurs inscrits

En raison des taux très élevés de COVID-19 dans la province et dans la région de Kingston, nous avons mis sur pied un processus pour mieux préparer les visiteurs inscrits à leur visite à l’hôpital. Nous voulons vous fournir les renseignements nécessaires pour assurer votre protection ainsi que celle de votre proche, des autres patients et de notre personnel.

Si vous avez des questions ou si vous avez besoin d’aide, communiquez avec notre agent de liaison avec les partenaires de soins au 613 548‑3232, poste 4622. Merci de nous aider à protéger les patients, les familles et le personnel dans l’hôpital et la communauté.

 

PATIENTS EN CONSULTATION EXTERNE

Un aidant naturel inscrit n’est pas tenu pour le moment de présenter une preuve de vaccination contre la COVID-19 lorsqu’une exception a été faite pour que le patient externe soit accompagné par un aidant naturel. Nous encourageons encore les patients externes à se présenter seuls à leur visite à l’hôpital.

  • Patients du Service d’urgence ou du Centre de soins d’urgence :

Le Service d’urgence et le Centre de soins d’urgence demeurent extrêmement occupés étant donné qu’ils accueillent un grand nombre de patients, ce qui peut rapidement entraîner une affluence importante sur les lieux. Par conséquent, nous encourageons les patients à se présenter seuls, s’ils sont en mesure de le faire, et à apporter un téléphone cellulaire chargé afin de faciliter la communication avec leurs proches.

VEUILLEZ NOTER : Les patients énumérés ci-dessous sont considérés comme particulièrement vulnérables. Ainsi, tous les efforts seront déployés afin d’accueillir, au Service d’urgence ou au Centre de soins d’urgence, un partenaire de soins qui demeurera auprès du patient. Voici les types de patients en question :

  • un patient à risque imminent de mourir;
  • un patient âgé de moins de 18 ans;
  • un patient ayant une déficience physique, intellectuelle ou développementale importante;
  • un patient atteint d’une déficience cognitive (p. ex. démence grave, lésion cérébrale, accident vasculaire cérébral, délire ou confusion);
  • un patient isolé en raison d’une barrière linguistique insurmontable, dans les cas où tous les moyens de communication à distance se sont révélés inefficaces;
  • une personne qui se présente pour obtenir des soins en raison d’un problème grave lié à la santé mentale ou aux dépendances.

Dans d’autres cas, et lorsque cela est sécuritaire sur les plans du taux d’occupation et de la distanciation physique, un membre de famille ou un proche aidant peut se rendre auprès d’un patient qui ne fait pas partie de la liste ci-dessus. L’équipe clinique doit continuellement évaluer la sécurité globale au sein de l’unité et la sécurité de chaque patient puis s’ajuster en conséquence, peu importe (pour le moment) la situation du côté de la vaccination du membre de la famille qui souhaite accompagner un patient. On peut demander au membre de la famille de limiter le temps passé dans le Service d’urgence ou le Centre de soins d’urgence, ou encore de quitter et de revenir plus tard si cela se révèle nécessaire en raison d’un problème immédiat d’affluence.

  • Patient adulte en consultation externe (y compris un patient avec un diagnostic) : Aucun membre de la famille ou proche aidant n’est autorisé pour le moment.
  • Patient vulnérable en consultation externe : Si le patient est vulnérable (selon la définition ci-dessus et suivant l’examen et l’approbation de l’équipe de soins), il peut être accompagné par un proche aidant adulte.
  • Patient pédiatrique en consultation externe (y compris le Centre de soins externes pour enfants) : Peut être accompagné d’un proche aidant adulte.
  • Patient du Service de chirurgie d’un jour (procédures invasives, interventionnelles ou chirurgicales) : Peut être accompagné d’un proche aidant adulte. 

REMARQUE : En raison des contraintes d’espace au Service de chirurgie Mohs (site de l’Hôpital Hôtel‑Dieu), nous demandons à ce qu’un proche aidant accompagne le patient SEULEMENT si ce dernier présente un problème d’ordre cognitif ou de mobilité qui causerait des difficultés si le patient était laissé seul durant plusieurs heures (p. ex. s’il a besoin d’aide pour aller aux toilettes ou à la cafétéria).

Quelles sont vos options en ce moment, alors que les visites sont limitées?

  • Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec le personnel infirmier ou votre médecin.
  • Si vous avez un téléphone cellulaire ou un autre appareil, nous vous encourageons à rester en contact avec vos proches grâce aux appels téléphoniques et aux visites virtuelles. Si vous avez besoin d’aide, nous offrons le programme gratuit Restez en contact, dans le cadre duquel un membre du personnel ou un bénévole qualifié fournit un appareil propre et chargé à un patient pour organiser une visite virtuelle.
  • Visitez régulièrement ce site Web pour prendre connaissance des dernières nouvelles et consulter la foire aux questions ci-dessous.

FOIRE AUX QUESTIONS

Je suis un patient et je dois subir une opération. Un proche peut‑il venir me visiter?
Un patient subissant une opération peut recevoir la visite d’un proche entièrement vacciné le jour de son opération. Veuillez demander au personnel infirmier ou au commis de vous aider à inscrire un proche à la liste des visiteurs le jour de votre opération.

Mon être cher est un patient atteint de démence qui est souvent confus. Puis‑je le visiter?
Veuillez communiquer avec votre médecin ou le personnel infirmier pour discuter du trouble mental de votre être cher et établir un plan qui vous permettra de le visiter pour lui offrir du soutien en personne.

Je ne possède pas de téléphone. Comment puis‑je appeler ma famille?
Un téléphone est à la disposition du patient dans la plupart des chambres. Veuillez faire appel à un membre du personnel si vous avez besoin d’aide pour accéder au téléphone afin d’appeler vos proches.

Ces changements sont‑ils permanents?
Ces changements ont été apportés puisque le nombre de cas de COVID‑19 augmente et que nous voyons, dans notre région, un nombre élevé de personnes infectées par le variant Omicron, qui est plus contagieux. Nous mettrons à jour et modifierons ces mesures dès que nous pourrons le faire en toute sécurité.

Pourrais‑je recevoir un visiteur lors d’un court séjour à l’hôpital?
Malheureusement, la plupart des patients ne pourront recevoir de visiteurs en personne pendant quelque temps. Nous vous invitons plutôt à communiquer avec vos proches par courriel ou par téléphone ou à organiser des visites virtuelles en utilisant un appareil mobile ou notre programme de visites virtuelles gratuit Restez en contact

 

Renseignements importants sur la sécurité pour les partenaires de soins essentiels

La sécurité de nos patients et de notre personnel est notre priorité pendant la pandémie de COVID-19. Nous avons besoin de votre aide. Aidez-nous à assurer la sécurité de tous nos patients et des membres du personnel en lisant ces renseignements importants avant votre visite au CSSK.

Directives additionnelles pour les visiteurs (familles et proches)

Si vous accompagnez quelqu’un à l’hôpital ou si vous êtes inscrit à la liste de visiteurs d’un patient hospitalisé, prenez connaissance des directives suivantes :