Foire aux questions

Quels sont le poids et la taille maximaux que peut supporter la table de l’appareil d’IRM?

Le poids limite supporté par la table est de 180 kg (400 lb), la largeur maximale étant de 60 cm. Pour des images optimales, il est nécessaire que l’organe visé soit à l’intérieur de l’isocentre magnétique qui est situé directement au centre de l’appareil. Pour toute question des patients, contactez notre Service de réservation d’IRM.

Pourquoi tout mon corps se trouve-t-il dans le tunnel si vous ne prenez qu’une image de ma tête?

La partie de l’appareil qui crée les images est située au centre de l’aimant et s’appelle l’isocentre. Par conséquent, afin de prendre une image de votre tête, le haut de votre corps sera dans le tunnel. C’est aussi vrai dans le cas de la colonne vertébrale et des membres supérieurs.

Est-il possible de prendre une image du corps entier pendant que je suis dans l’appareil d’IRM?

Non. L’appareil peut prendre une image de presque n’importe quelle partie du corps, mais chaque image est limitée à un organe précis. Il faut environ 30 à 60 minutes pour prendre une image d’un organe.

Quelle est la différence entre l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et la tomodensitométrie (TDM)?

L’IRM et la TDM créent toutes deux des tomographies (images en coupe du corps). La principale différence est que l’appareil d’IRM utilise un grand aimant et des ondes radio pour produire des images alors qu’un tomodensitomètre utilise des rayonnements ionisants.

Une IRM fera-t-elle mal?

Non. Bien que l’appareil d’IRM puisse produire du bruit pendant votre test, vous ne ressentirez aucune douleur pendant le processus.

Qu’est-ce qui cause le bruit dans l’appareil d’IRM?

Le bruit créé par l’appareil est attribuable au courant électrique qui passe dans les fils de l’aimant à gradients. Le courant dans les fils s’oppose au champ magnétique principal; plus le champ est fort, plus le bruit des gradients est fort.

Comment puis-je obtenir une copie des résultats de mon image?

Un radiologue, un médecin formé pour surveiller et interpréter les examens de radiologie, analysera les images et enverra un rapport signé à votre médecin traitant ou orienteur, qui en discutera les conclusions avec vous.

Des examens de suivi peuvent être nécessaires et votre médecin vous expliquera la raison exacte pour laquelle un autre examen est demandé. Parfois, un examen de suivi est exigé si une masse suspecte ou douteuse doit être clarifiée à l’aide d’images supplémentaires ou d’une technique d’imagerie particulière. Un examen de suivi peut également être nécessaire dans le but de surveiller au fil du temps l’évolution d’une quelconque anomalie. Les examens de suivi sont parfois le meilleur moyen de déterminer si un traitement fonctionne ou si une anomalie est stable dans le temps.